Trekking, parapente, rafting, vélo de descente : quelle activité faire en team building

En entreprise, nous avons parfois besoin de nous travailler en équipe pour réussir. Il est donc normal d’élaborer ou de suivre des mesures mises en place pour permettre une certaine cohésion du groupe. Ces mesures peuvent impliquer un certain nombre d’activités que présente cet article.

Team building, qu’est-ce que c’est ?

Le team building désigne  en français le renforcement d’équipe. Il s’agit d’une méthode qui est apparue au début des années 1980. Son  objectif est de renforcer la cohésion entre les membres d’une équipe et de créer un environnement favorable au travail. Cela se fait à travers des activités, des jeux de management, des formations expérientielles, des activités sportives, culturelles, artistiques ou créatives… Ainsi,  de nombreuses valeurs peuvent être mises en exergue. Le team building favorise la gestion du stress, la cohésion et le renforcement de l’esprit d’équipe. Plusieurs activités sportives peuvent être pratiquées à ces fins. En voici quelques-unes !

Le trekking

Le trekking, encore appelé le  trek ou la grande randonnée, est une randonnée pédestre caractérisée de longue distance. Cela se fait sur une longue durée et par la traversée de zones sauvages ou difficiles d’accès. Le trekking se veut être une randonnée de plusieurs jours en montagne ponctuée de bivouacs. Les niveaux de difficulté sont fort variables. Ces niveaux sont fonction de la durée des étapes, de l’altitude, des dénivelés cumulés, du degré d’autonomie requis et du poids du sac transporté. L’engagement et l’éloignement de tout point de retraite rapide sont aussi des éléments à prendre en considération. Certains treks sont des traversées, d’autres des boucles. L’hébergement ne se fait pas exclusivement sous la tente. Cela se fait aussi chez l’habitant, en bivouac, en refuge, dans un hôtel ou un gîte rudimentaire. Le trekking fait incontestablement une bonne activité de team building.

Le parapente

Le parapente est un aéronef dérivé du parachute permettant la pratique du vol libre ou du paramoteur. De nos jours, son utilisation constitue un loisir et un sport. Le parapente est indépendant du parachutisme et se rapproche plus d’autres pratiques de sports aériens (le vol à voile ou le deltaplane). Les meilleurs spots de pratique (pour le nombre de prestataires, la qualité de l’environnement et des sites d’envol) se trouvent dans les zones de montagne. En France, le parapente est une activité très prisée en Rhône-Alpes et dans les Pyrénées. Mais sachez que le vol libre est aussi possible dans la région Centre, dans les Vosges et sur la Côte d’Azur. Cela est tout aussi possible en Bretagne comme en Aquitaine. L’Ile-de-France et les Hauts-de-France proposent, elles aussi, des baptêmes de parapente. Garantissant des sensations fortes, le parapente peut figurer au programme des activités de team building.

Le rafting

Le rafting est un sport qui consiste à naviguer sur des sections de rivière. Cela se pratique à bord d’un radeau pneumatique manié soit à la pagaie par plusieurs équipiers, soit à l’aviron par un seul individu. Aussi, de façon  exceptionnelle, on le pratique  à l’aide de moteurs sur de très grandes rivières. C’est le genre d’activité qui serait vraiment intéressant à faire en groupe.

La descente de vélo

La descente VTT est aussi désignée par l’expression anglophone ‘‘downhill mountain biking’’ ou simplement ‘‘downhill’’ (DH). C’est une discipline sportive dont le but est de descendre, à l’aide d’un VTT, des pistes spécialement conçues à travers la montagne. Le défi est de le faire dans un laps de temps. Le coureur doit faire preuve d’engagement, de technicité et posséder un sens aiguisé du pilotage. Il affronte racines, dévers, bosses, sauts et autres obstacles naturels lors de la descente.

En clair, il y a  donc toute une panoplie d’activités qu’on peut mener en team building. Quoi qu’on dise, ces activités vont resserrer les liens entre les membres du groupe et assurer une certaine cohésion. Pour faire les meilleurs choix possibles, il faut tenir compte des préférences de chaque membre de l’équipe.

Séjourner à la campagne : dans quelle commune se rendre ?

Souhaitez-vous passer vos vacances dans un beau village de la France ? Désirez-vous vous détendre dans un cadre calme et reposant ? Si oui, découvrez dans cet article 5 villages où vous pourrez passer de belles vacances.

Aiguèze

Situé au-dessus des Gorges de l’Ardèche, Aiguèze est un village médiéval implanté sur un amas rocheux. Avec ses forteresses et ses ruelles pavées, c’est une destination idéale pour des vacances en famille. Au cours d’une balade, vous pouvez découvrir la richesse architecturale de ce bourg.  En empruntant le « Castelas », vous aurez un magnifique panorama sur l’Ardèche et le Mont Ventoux. Vous pouvez ainsi contempler les paysages alentours et les vignes des côtes du Rhône. Profitez de votre séjour dans ce village pour déguster les spécialités culinaires du terroir comme le miel et le fromage. Les amateurs de randonnée peuvent entamer une marche du village à l’oppidum de Castelvieil.

Gordes

Gordes est un village provençal implanté sur les hauteurs d’un rocher. Donnant une magnifique vue sur les vallées, ce bourg fait partie des villages les plus appréciés des touristes. Il abrite des ruelles pavées et une belle place ombragée. Des hauteurs de ce village, vous aurez une belle vue sur les cabanes en rocaille et les moulins situés dans les environs. Ces moulins servaient jadis à transformer des grains en farine. Actuellement, ils servent de pressoir pour l’extraction de l’huile d’olive. En vous rapprochant des autochtones, vous pourrez être instruits sur les procédés de cueillage et de pressage de l’olive. Durant la deuxième moitié de la période estivale, la lavande recouvre la localité d’une magnifique voilure.

Ainoha

Ainoha est une destination incontournable à visiter dans le Pays basque. Situé à plus de 3 km des limites de l’Espagne, ce bourg abrite des maisons remarquablement alignés, de petits hôtels et des restaurants. Les terres de la localité sont desservies par la Nivelle et deux autres affluents dont l’Opalazioko Erreka. Un parcours au sein de ce village vous permettra de découvrir un paysage blanc et rouge. Dans ce bourg, vous pourrez profiter d’un cadre calme pour vous ressourcer. Aux alentours d’Ainoha, vous pouvez découvrir le sentier littoral et la corniche basque. Sur ce dernier site, vous découvrirez de remarquables paysages. Un parcours sur le sentier littoral vous permettra de mieux connaître la côte. En faisant un tour au Domaine d’Abbadia, vous découvrirez un paysage composé de falaises et de prairies.

Minerve

Situé aux alentours du Brian et de la Cesse, Minerve abrite un magnifique paysage. Ce village est l’un des sites les plus remarquables de l’Hérault. Vous pouvez accéder à ce village via le sentier qui mène au vestige du château Vicomtal. Les ponts naturels présents sur le site sont issus de la rivière la Cesse. Ces ponts présentent de remarquables passages souterrains.  Pour y accéder, vous devez descendre le sentier pierreux situé sous l’arche du pont. La Porta Bassa est l’une des principales portes du village. Elle a été construite au VIIIe siècle.

Semur-en-Brionnais

Semur-en-Brionnais est une localité située dans la région de Saône-et-Loire. Ce village se trouve entre Moulins au nord-est et Mâcon à l’est. Implanté au sommet d’une colline, le village abrite un riche patrimoine architectural. Ce bourg offre également un cadre propice pour la randonnée. Dans les environs de ce village, vous pouvez faire une balade à vélo sur les bords du canal de Roanne à Digoin. Vous pouvez également vous balader à l’ombre des arbres ou admirer les bateaux qui naviguent le long des écluses. Si vous voyagez en camping-car, vous pouvez garer votre véhicule sur le Port de Roanne. De beaux moments de villégiature vous attendent dans la région.

Quels sont les monuments les plus impressionnants de la Vendée ?

La Vendée est un département français qui a pris le nom d’une rivière qui le traverse. Elle  est située dans la région des Pays de la Loire et dans la province historique du Poitou. La Vendée regorge de monuments agréables à visiter. Voici les monuments les plus impressionnants de la localité.

Le château de Terre Neuve

Le château de Terre Neuve est l’un des monuments les plus célèbres de la Vendée. Encore appelé château de la Renaissance, il est le témoin du rayonnement économique et intellectuel de Bas-Poitou. Pour la petite histoire, le château a été bâti vers la fin du XVIe siècle pour Nicolas Rapin. Celui-ci était écrivain et  compagnon d’armes du célèbre Henri IV. À la mort de Nicolas Rapin, le manoir a été transmis dans la famille. Puis, il a été  racheté par des missionnaires lazaristes au début du XVIIIe siècle. Et ce ne fut pas tout en ce qui concerne la succession des dépositaires du château de Terre Neuve.

Claude Tendron de Vassé l’acquiert en 1805 bien avant son élection au poste de maire à la tête de Fontenay-le-Comte. Il  le laisse en héritage à son petit-fils Octave de Rochebrune, en 1848. Avec un guide passionné de l’histoire du château, vous pouvez découvrir ce très beau château avec ses magnifiques meubles. C’est une vraie curiosité possédant des valeurs artistiques sûres. Toute la collection d’objets  qu’on y trouve en fait un vrai musée d’art consacré à la sauvegarde de l’histoire et du beau.

Le vieux château de l’Île d’Yeu

Classé parmi les monuments historiques depuis 1900, le vieux château est un château fort. Il a été construit au XIVe siècle par Olivier IV de Clisson dans le but de protéger les Islais contre les invasions étrangères. Cette mesure n’aura pas suffi puisque le corsaire anglais réussit à prendre le château en 1355 pour l’occuper pendant 37 ans. Ce n’est qu’en 1392 que l’Île d’Yeu fut reprise aux Anglais par Olivier V de Clisson. C’est un site authentique, conservé et restauré à visiter en Vendée.

Nieul-sur-l’Autise

Nieul-sur-l’Autise est un véritable site archéologique ayant déjà enregistré plusieurs découvertes dans le domaine. Les découvertes de silex taillé révèlent qu’il est occupé depuis le paléolithique. Offrez-vous le loisir d’effectuer une petite escale sur le site de l’abbaye royale Saint-Vincent. Cette dernière fait  aussi partie des merveilles de Nieul-sur-l’Autise. Avec un guide plein d’énergie, revivez la vie des chanoises et celle d’Aliénor d’Aquitaine. Voyagez dans le temps, au moyen-âge, à travers la galerie des instruments musicaux. Il y a également les animations qui viennent rythmer les visites.

Blockhaus R627

Selon plusieurs sources, 150 Blockhaus ont été construits sur l’Île de Noirmoutier par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Le Blockhaus R627 est le mieux conservé parmi ceux qui bordent la plage. Allez-y découvrir l’artillerie de guerre qui y a été laissée. Ce sentiment de se retrouver sur un site qui a vécu des évènements déterminants pour le sort de l’humanité est unique. Écoutez des passionnés vous raconter l’histoire des hommes qui y étaient durant la guerre.

Prieuré Saint Nicolas

Le Prieuré Saint Nicolas a été érigé par les religieux de Sainte Croix de Talmont au cours du XIe siècle. Victime des guerres des religions, il a été pillé et laissé dans un état délabré. Ce n’est qu’après ces évènements qu’il fut restauré par Richelieu. Il fut alors transformé en fort vers la fin du XIXe siècle avant d’être totalement rénové en 2004. Le Prieuré Saint Nicolas offre une superbe vue sur la mer. Il vous donne la possibilité de visiter le Mémorial des Péris en mer puisqu’il est situé juste à proximité. Vous pouvez également profiter de la petite plage dans les environs, découvrir le charmant quartier de La Chaume. Et une fois dans cette localité, essayez le bac des passeurs.